Comment rédiger une fiche produit performante en 2023 ?

femme ayant les mains sur un clavier prête à acheter en ligne

Creative work

Our Recent Work

Latest Blog

Trending Blogs

Rédiger une fiche produit peut sembler un peu fastidieux – on peut même penser que personne ne les lit. Une fiche produit bien faite ne sera pas seulement lue, mais peut en fait faire partie intégrante de votre organisation.

Ces listes de contrôle peuvent résoudre toutes sortes de problèmes, offrir des solutions et créer un moyen simplifié de communiquer avec une multitude de personnes. Cette documentation doit être suffisamment facile à lire pour que quelqu’un puisse la comprendre d’un simple coup d’œil, car elle fournit de nombreuses informations de manière concise.

Plus important encore, une fiche produit peut être un moyen de vous obliger à réfléchir de manière critique à un problème. Lorsque vous écrivez, vous êtes obligé de tout mettre noir sur blanc, ce qui vous permet, à vous et aux autres, de comprendre l’ampleur de la complication. Ne pas disposer de fiches produits peut être désastreux pour de multiples raisons.

Sans les indications claires fournies par cette fiche, vous risquez de ne pas cerner le dilemme, ce qui entraînera des solutions inadéquates et une perte de productivité. Ces problèmes ne font que s’aggraver au fur et à mesure que l’organisation s’agrandit – car plus il y a de personnes et de produits, plus les risques de problèmes augmentent. Une fiche produit bien faite donne des objectifs et des résolutions clairs, tout en incitant à les résoudre dans un délai raisonnable.

Que doit contenir une fiche produit réussie ?

Puisque la fiche produit est un plan de ce que vous construisez, la première chose à faire est de fournir un bref résumé ou une définition du produit ou de l’idée que vous essayez de présenter.

Vous devez également mentionner brièvement le problème que ce nouveau produit, logiciel ou idée tente de résoudre. À partir de là, vous devez exposer la valeur ultime pour l’entreprise et pour les clients. En fonction de ce que vous essayez de présenter, vous pourriez vouloir comparer des problèmes, des entreprises ou des marchés similaires.

Il doit aussi y avoir une section sur ce que l’utilisateur essaie d’accomplir. Une histoire d’utilisateur sous forme de storytelling peut rendre le problème plus facile à comprendre. Dans cette histoire, vous devez montrer quel est le facteur de motivation de ce que vous essayez de résoudre. Idéalement, vous voulez créer un point de vue empathique pour le lecteur, ce qui lui permet de se mettre à votre place. Vous pouvez également montrer comment un client type interagit avec le produit ou le service – cela peut créer une perspective multidimensionnelle non perçue auparavant.

Vous devez non seulement donner un bref aperçu de la solution, mais aussi de ses destinataires. Il est important de savoir quels sont les critères de réussite, ainsi que le travail à accomplir pour atteindre cet objectif.

Les estimations approximatives sont acceptables, surtout au début. Au fur et à mesure de la rédaction de la fiche, des éléments plus précis doivent apparaître. Il doit y avoir une liste technique de détails derrière les solutions et les idées. Présentez clairement les mesures, les rapports et les références, car certains membres du personnel pourraient avoir besoin de les approfondir.

Nos conseils pour des fiches produits réussies

Bien qu’il soit important de bien comprendre ce qu’est une fiche produit, il existe quelques conseils à suivre pour que la vôtre soit vraiment une tuerie. Utilisez toujours toutes les informations à votre disposition – ce qui signifie que vous devez écouter non seulement ce que disent vos fournisseurs ou techniciens, mais aussi les clients.

Examinez les réactions des clients, les suggestions potentielles et leurs plaintes. En examinant tout cela, ne vous attardez pas sur ce qu’ils disent spécifiquement, mais plutôt sur le problème global qu’ils veulent résoudre. Vous devez comprendre ce qui se cache derrière ce retour d’information, car c’est la question principale qui fera avancer votre fiche produit.

Vous devez être capable de réfléchir à des solutions possibles à ce problème, par vous-même et avec votre équipe. Décomposez le problème pour qu’il soit plus facile à gérer. Proposez une résolution concrète du problème en question, ainsi que des éléments supplémentaires qui, bien que non nécessaires, amélioreront encore la solution.

Ceci étant dit, faites participer le plus grand nombre de cerveaux possible à votre fiche produit. L’ouvrir à l’équipe peut signifier qu’elle s’améliorera constamment. Cela peut également permettre d’identifier des problèmes supplémentaires auxquels on n’avait pas pensé auparavant, ce qui peut conduire à des bénéfices encore plus nombreux. Une fois le produit ou le service en cours de développement, allez-y et testez le prototype sur un panel de consommateurs.

Cela vous permet d’obtenir un retour d’information extérieur à l’entreprise ou à l’équipe, de briser la chambre d’écho potentielle et d’éclairer les angles morts que vous pourriez avoir. Ces tests peuvent être réalisés individuellement ou en groupe, ce qui permet d’obtenir plus d’informations en fonction de la nature du problème et de la portée générale.

Enfin, votre fiche technique doit indiquer clairement à quelles personnes vous devez vous référer directement pour le projet, ainsi que leurs rôles respectifs. 

La structure rédactionnelle d’une fiche produit

Le format est important lors de la rédaction d’une fiche produit, car même une fiche qui aborde toutes les informations importantes, approfondit les problèmes et propose des solutions peut être paralysée si elle n’est pas rédigée correctement. Commencez par les bases : 

  • Assurez-vous que l’espacement est correct. La plupart des entreprises et des organisations préfèrent le double saut de ligne, puisqu’il permet de repérer facilement les mots. 
  • Les puces et les listes numérotées sont très utiles pour exposer clairement les idées des sous-titres. 
  • Pour les sous-titres, vous pouvez utiliser des caractères gras et/ou plus grands pour faire ressortir certains points. 
  • N’oubliez pas de rester simple – par exemple, un texte normal est généralement composé d’une police de taille 10 à 12, mais le style peut varier légèrement. Néanmoins, les polices Arial et Times New Roman sont souvent les plus utilisées.

Plus il y a d’informations, mieux c’est surtout dans les grandes organisations. Mais il vaut mieux éviter d’être trop verbal et de s’éparpiller. Les phrases doivent bien sûr être grammaticalement correctes et complètes, mais courtes et précises. Essayez d’adapter le langage à la personne qui va le lire – il est évident qu’un ingénieur et un actionnaire n’auront pas le même niveau de compréhension de certains jargons techniques.

Cela signifie qu’il faut éviter ce qui peut être considéré comme du jargon technique, sans pour autant l’édulcorer. Utilisez un langage précis, mais choisissez toujours des mots plus simples plutôt que des mots plus sophistiqués. Vous souhaitez que le ton général de votre fiche produit soit décontracté, mais aussi professionnel. Parfois, même les mots ne suffisent pas à transmettre les informations que vous souhaitez, alors rendez-les plus faciles à comprendre avec des graphiques et des images.

Lorsque vous entamez le processus de rédaction, n’oubliez pas qu’il est préférable d’exprimer vos idées dans un premier jet, car vous pourrez toujours le modifier par la suite. Après cette première ébauche, essayez d’organiser une réunion individuelle avec les membres de l’équipe concernés, afin d’obtenir leur avis sur la manière d’améliorer la fiche produit.

Conclusion

Une bonne fiche produit peut définir clairement les problèmes auxquels se heurtent votre entreprise ou vos clients, et proposer des solutions complètes. Bien que chaque produit et service soit un peu différent, tous devraient avoir une section directe sur la façon dont il affecte l’organisation et le public visé.

La fiche produit doit être un document vivant, ce qui signifie qu’elle doit être constamment mise à jour en fonction des commentaires des membres de l’équipe et des clients. Lorsqu’elle est écrite, elle doit être rédigée dans une langue compréhensible par un large éventail de personnes et être capable de transmettre de nombreuses informations en un coup d’œil. Le format doit être simple, mais suffisamment complexe pour comporter plusieurs graphiques, puces et sous-titres.

Cette documentation est aussi importante pour que les ingénieurs, les développeurs de logiciels et les hommes d’affaires puissent communiquer entre eux rapidement et facilement. Sans une fiche produit, les problèmes peuvent continuer à se développer au sein de votre organisation, entraînant une perte de temps et de profit. L’élaboration d’une fiche produit de qualité demande de la diligence, de l’attention et de la concentration, mais elle sera payante au bout du compte. En conclusion, les éléments à retenir pour une fiche produit réussie sont : 

  • être clair et concis ; 
  • avoir un langage accessible mais professionnel ;
  • la mettre à jour régulièrement ;
  • accentuer les bénéfices clients ;
  • faire participer plusieurs personnes.

Des services de rédacteur à petit prix chez Fiverr

Découvrez la plus grande marketplace de freelances en ligne et acheter des services dès aujourd'hui ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *